Food

Les Ateliers Au Four et Au Jardin au fil des saisons

Aujourd’hui c’est la Saint Valentin, la journée de l’amour en somme, alors, sans trop de blabla et de fioritures, mais avec tout mon amour, je voulais juste revenir sur l’expérience initiée il y a plusieurs mois par mon amie Jeanne (aka Delicatessen Factory) : Les Ateliers Au Four et Au Jardin. Depuis la genèse du projet j’ai partagé et soutenu l’enthousiasme de Jeanne. Cette dernière, maman d’un petit Aurèle, souhaitait encore plus que jamais transmettre les vraies valeurs et le vrai goût des bonnes choses aux enfants. Pour ce faire, nous avons donc installé notre potager ambulant et nos casseroles au sein d’un magnifique loft villeurbannais je veux citer Le Télécabine.

Quelle joie que de prendre nos quartiers avec les enfants dans cet endroit paisible, d’occuper cette petite cour intérieure et de voir pousser nos légumes, de les cuisiner, de les goûter, de les (re)découvrir finalement. Quand je fais le bilan de ces saisons passées, de doux sentiments remontent à mon esprit.

Tout d’abord j’avoue avoir eu plaisir à tisser des liens avec les enfants (et pourtant on ne peut pas dire que j’ai la fibre maternelle LOL). Le noyau dur du groupe a su m’attendrir et faire preuve d’un sens de l’humour hors du commun qui a fini de me séduire. Autant vous dire que nous nous sommes payés de bonnes tranches de rire.

Ce qui me touche le plus également c’est d’essayer de capter, via le truchement de mon appareil photo, ces moments partagés, cette transmission de valeurs, de belles et bonnes choses, la bienveillance et la douceur que Jeanne met dans ses ateliers qu’elle prépare toujours avec une très grande implication.Tout cela est assez naturel finalement et il en ressort une vraie énergie, énergie de laquelle je n’ai de cesse de me nourrir. Je connais Jeanne depuis bien longtemps maintenant et j’avoue qu’avec les années mon admiration n’a subit aucun dommage bien au contraire, elle ne fait que grandir. Et j’avoue être très touchée d’être la photographe privilégiée des Ateliers Au Four et Au Jardin.

Cette petite parenthèse des Ateliers (un mercredi sur deux) me donne la sensation d’être dans une petite bulle de bonheur, un doux cocon. La chose la plus importante à mon sens dans ces ateliers que propose Jeanne c’est l’authenticité, la sincérité. La volonté première c’est de donner l’envie aux enfants de se faire plaisir en mangeant sain, en découvrant le goût des aliments sous forme salée ou sucrée. L’axe fondamental est d’aller à la rencontre de la nature en cultivant le potager, en participant à la récolte du miel de la Ruche du Télécabine, en concoctant un sirop avec la menthe du jardin, en préparant la guimauve avec les fruits du potager, en tressant de jolies couronnes à l’aide de plantes fraîches, en cuisinant des chaussons aux pommes, tout cela en respectant le rythme des saisons, du calendrier et du potager.

Voilà voilà c’était ma parenthèse bisounours, petits coeurs et marshmallows pour la Saint Valentin et j’vous fais des bisous en prime…


Plus d’infos sur les Ateliers sur le site de Jeanne : Delicatessen Factory

Ou par mail : jeanne@delicatessenfactory.com

Par défaut

6 réflexions sur “Les Ateliers Au Four et Au Jardin au fil des saisons

  1. Merci Virginie ! Et pour ce bel article, touchant et tendre, et pour ton soutien depuis le début de l’aventure. Bravo pour tes photos qui nous laissent de si beaux souvenirs. Nous aussi nous sommes attachés à toi à nos côtés ! Jeanne

  2. Virginie…Cet article est tellement BEAU ! Adorable, touchant, révélateur du talent de Jeanne et de son authenticité en effet. Je rêve de pouvoir emmener ma petite soeur dans ce type d’ateliers (mais Dijon-Lyon c’est compliqué) ou d’avoir moi-même un jour des enfants qui auront la chance de découvrir la vie d’une carotte (hih) à travers la passion de Jeanne. Félicitations pour cet article tellement bienveillant à l’occasion de cette jolie fête de l’amour, qui reflète une très belle collaboration de talent. Car vous êtes talentueuse ma chère !
    LOVE LOVE à votre team <3

    • Cloporte dit :

      Merci Chacha pour tes compliments. Comme je le dis souvent je ne sais pas mentir et ne peux écrire que sur les gens envers lesquels j’éprouve des sentiments vrais. Sinon, peut-être que Bobby The Cat serait content de connaître les secrets du navet ou comment cuisiner les brocolis ?! :-)p

  3. Bonjour,
    Il est sympa votre blog, j’aime bien sa tonalité, je l’ai découvert en cherchant un insecte à même d’illustrer un comportement d’écorché vif, celui du personnage principal de mon nouveau roman.
    Je l’ai trouvé, ce sera le cloporte 🙂
    Bonne continuation
    Arnould Accya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *