Découverte-Voyage, Trucmuche

Urbexmania

Depuis des lustres j’ai toujours eu une attirance pour tout ce qui avait un rapport de près ou de loin avec le morbide dans le sens romantique et poétique du terme. Pourquoi me direz-vous? Aucune idée et je ne crois pas en avoir parlé un jour à mon psy 😉Enfin si, je sais pourquoi finalement. L’explication n’est pas si compliquée et torturée que ce à quoi on peut bien s’attendre. Le morbide c’est aussi la renaissance quelque part, la progression, le changement, l’équilibre fragile de l’existence. C’est en quelque sorte un écho au memento mori des vanités, aux univers épidermique, crépusculaires de Bacon, Kubrick, Baudelaire, Nan Goldin,  Ferrara ou Burton.

Fascinée par ces univers mystérieux et ces mondes à la frontière du réel, j’aime donc à traîner mes oripeaux parfois dans les cimetières comme vous avez pu le constater sur d’autres posts, dans les lieux chargés d’histoire, où la mort a tant de choses à nous raconter, à nous apporter, à nous faire partager.

Tout compte fait, être à l’écoute de la mort nous connecte encore plus aux vivants et au présent. Le fait de déambuler dans des paysages ou des lieux à l’abandon, où la nature reprend ses droits apporte des instants de contemplation, de sérénité. On prend conscience de la fragilité de l’existence, on se retrouve face à soi.

L’Urbex est une des formes de contemplation et de constat de l’évolution du temps. J’aime à pénétrer parfois dans des friches industrielles à l’abandon où le temps s’est arrêté. Ce n’est pas très raisonnable et c’est peut être même dangereux mais l’appel de l’exploration urbaine est plus fort que tout bien souvent.

L’Urbex c’est aussi la possibilité de figer par le truchement de l’objectif des atmosphères atypiques, des lieux presque encore en vie, des situations surprenantes, des paysages fantomatiques, des ambiances particulières. J’aimerai un jour pouvoir pénétrer dans l’enceinte d’un vieil hôpital, d’une usine, d’un cinéma ou d’un centre commercial à l’abandon comme on en voit sur des comptes instagram époustouflants sur le sujet comme IG_URBEX ou ANTHONY_URBEX ou encore FORCE OF HABIT. Les sites les plus impressionnants se trouvent en Belgique et aussi beaucoup aux USA (d’ailleurs l’un de mes sites favoris sur le sujet c’est celui de Matthew Christopher : Abandoned America).Un des sites les plus connus et que je n’ai pas encore été visité non plus c’est le fameux parc d’attraction Spreepark proche de Berlin. L’endroit a été ravagé par un incendie en août 2014, le site doit donc avoir perdu beaucoup de son ambiance et il me faudrait m’y rendre sans trop tarder.

En attendant de pouvoir partir à l’exploration de lieux sulfureux à travers l’Europe et les USA, j’ai été fouiner la semaine dernière dans une vieille usine à l’abandon proche de Lyon.

#neverstopexploring

 

Urbex16 Urbex15 Urbex14 Urbex13 Urbex12 Urbex11 Urbex10 Urbex9 Urbex8 Urbex7 Urbex6 Urbex5 Urbex1 Urbex Urbex3

Par défaut

8 réflexions sur “Urbexmania

  1. le coeur qui palpite et l’impression de braver un peu l’interdit … des sensations un peu inédites …. j’espère qu’on pourrai bientôt explorer le lieu dont on avait parlé ! bizz

    • Cloporte dit :

      En effet y’a de ça aussi 😉 Pour le lieu dont on a parlé mon bodyguard n’est pas dispo mais j’ai un plan B. On se tient au courant au plus vite. Bises et bonne semaine à toi

  2. Seras-tu surprise si je te dis que j’aime beaucoup ta série de photos ?
    L’image des bouts de verre sur le sol (appui de fenêtre?) a quelque chose de magique, un brin fantasmagorique… Je crois que c’est vraiment ma préférée de la série…
    (et pour le côté exploration urbaine, cimetière et tout ça, bref… cela rejoint aussi quelques-unes de mes marottes… )

    • Cloporte dit :

      Merci pour tes commentaires toujours aussi agréables à lire. C’est marrant ça car figure toi que la photo des morceaux de verre sur un rebord de fenêtre c’est également aussi l’une de mes préférées sans hésitation. Je vois que nous sommes encore une fois en accord. A très vite.

  3. Ah l’Urbex ! J’adore regarder des photos mais je n’ai pas le courage d’en faire alors que j’en rêve mais mon entourage est flippé alors du coup voilà quoi ! Tes photos sont très jolies et je ne peux que comprendre ton engouement pour les lieux à l’abandon <3

    • Cloporte dit :

      J’ai toujours été attirée par les lieux abandonnés ou désuets, c’est vrai que c’est pas très raisonnable de se balader toute seule dans des lieux à l’abandon, en plus, il est préférable d’être équiper convenablement. L’idéal c’est de faire une petite expédition à plusieurs et de faire attention où l’on met les pieds 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *