Découverte-Voyage

Leipzig en quelques adresses

Vous avez peut-être vu passer quelques photos de Leipzig sur mes réseaux la semaine dernière. J’ai eu la chance d’être invitée par Leipzig Tourisme à découvrir cette destination. J’étais accompagnée de mon amie Virginie du Blog Voyage A Taste of My Life. Cette ville allemande aux multiples facettes, à l’identité unique, à l’esprit arty et décalée a su nous charmer. J’ai donc prévu une petite série d’articles pour vous donner un aperçu de la richesse et de la diversité de ce qu’offre Leipzig.Pour commencer voici un petit florilège de quelques adresses intéressantes que ce soit pour l’hébergement, l’aspect food et/ou culturel. Voilà de quoi nous mettre en appétit avant de revenir sur Leipzig l’Historique et Leipzig l’Alternative dans d’autres posts actuellement en cours d’écriture.

Première adresse qui a eu nos faveurs dés notre arrivée, notre hôtel et sa petite cour pavée.

HOTEL FREGEHAUS

Katharinenstrasse 11

01409 Leipzig, Allemagne

Cet hôtel a tout pour plaire, son histoire fascinante, sa décoration sobre mais chaleureuse, ses petits déjeuners frais et variés et sa situation idéale car en plein centre ville de Leipzig. Nous sommes arrivées depuis l’aéroport (vols Lufthansa Lyon-Francfort / Francfort-Leipzig Halle) avec le train S5X et avons rapidement trouvé notre chemin en sortant de la Gare.

L’hôtel se situe dans les murs d’un bâtiment historique, certainement le plus charmant de la ville et la plus ancienne aussi. Gottfried Otto (un marchand) achète la propriété en 1705. Les 4 ailes qui composent le bâtiment entourent une petite cour intérieure. Le nom de Fregehaus vient du banquier Christian Gottlob Frege Jr qui acheta le bâtiment en 1782 et eu parmi ses clients Johann Wolfgang von Goethe. Jusqu’en 1945 le bâtiment sera le siège de la banque privée de la Famille Frege et jusqu’en 76 ce seront les bureaux de leur société de négoce.

Aujourd’hui le bâtiment est donc une boutique hôtel calme et reposante avec ses 20 chambres et appartements. Nous avions d’ailleurs, Virginie et moi, un appartement avec kitchenette et deux chambres à notre disposition. Les appartements sont à partir de 130 € (petit déjeuner non compris). Les chambres étaient très calmes et spacieuses, de quoi nous ressourcer après nos longues balades de la journée (nous faisions environ une quinzaine de km à pieds par jour). Au rez de chaussée se trouve le Blue Salon avec une petite cave, une bibliothèque. On peut même y déguster des pâtisseries et du thé l’après midi si on le souhaite. Comment ne pas tomber sous le charme de ce lieu ?

 

Juste en face de notre hôtel (quand je vous disais qu’il était bien situé) se trouvait le Musée des Beaux Arts de la ville. Ce dernier nous avait fait de l’oeil sur instagram avec son architecture imposante et moderne.

MUSEUM DER BILDENDEN KÜNSTE

Katharinenstrasse 10

01409 Leipzig, Allemagne

Ce musée a été fondé en 1858 par une association de marchands, éditeurs, commerçants et banquiers. L’architecture est le fruit du travail des architectes Hufnagel, Pütz et Rafaelian basés à Berlin. Ce cube de verre de 36 m de haut tout en transparence est très imposant. Il vous en coûtera 10€ pour un ticket combinant les expositions permanentes et temporaires. Pour info si vous souhaitez prendre des photos vous devrez payer 2,50€ supplémentaires. Nous n’avons pas pris le pass photo et avons préféré déambuler au hasard des salles sans nos appareils afin de profiter au mieux des oeuvres exposées. J’ai beaucoup aimé l’expo temporaire sur Max Klinger (artiste/sculpteur de Leipzig) et Markus Lüpertz qui se tiendra jusqu’au 24 Septembre 2017.

A 17 minutes environ de notre hôtel (tramway 4 /7 / 12 et 15 arrêt Johannisplatz) nous avions également repéré Old St John’s Cemetery. Comme vous le savez j’ai un petit faible pour les cimetières surtout lorsque la nature semble dévorer les pierres tombales.

OLD ST JOHN’S CEMETERY

Johannisplatz 5

Leipzig

Vous pouvez accéder au Cimetière en passant par le Musée Grassi mais il y a également une porte sur le côté au cas où l’accès par le Musée ne soit pas disponible. Dés 1278 le cimetière est utilisé pour enterré les lépreux. Par la suite de nombreux personnages célèbres seront enterrés dans ce cimetière dont les parents de Wagner et également sa soeur Rosalie. C’est également ici que l’on a retrouvé les ossements de Jean Sébastien Bach qui furent ensuite transférés dans l’Eglise Saint Thomas. Le cimetière fût fermé en 1981 puis nettoyé et réhabilité. C’est à présent un parc accessible au public. Des visites guidées sont possibles avec Alfred E. Otto Paul.

Durant notre séjour nous avons pu découvrir quelques adresses food. Nous avions également noté quelques adresses trouvées sur le net et sur le petit guide Hidden Leipzig, une vraie petite mine d’or et d’infos pour découvrir Leipzig en dehors des sentiers battus.

B10

Beethovenstrasse 10

04107 Leipzig Allemagne

Le premier soir nous avons eu la chance de dîner chez B10 nouveau restaurant dans le quartier de la musique (Musikviertel). Le propriétaire  Paul Berry (un ancien Chef australien plus que charmant) nous a présenté sa carte et fait déguster de délicieux vins blancs pour accompagner nos plats. Le lieu propose une salle à la décoration très épurée, des oeuvres sont accrochées au mur, celles-ci changent régulièrement (le restaurant expose des créations d’étudiants d’écoles d’arts avoisinantes). Vers 22h la musique se fait plus présente et l’ambiance plus « festive ». On sent que ce lieu est vivant, qu’il fédère une clientèle d’habitués (même si l’adresse est assez récente). La carte est simple, les plats sont bien exécutés. Il paraît que l’on déguste ici une des meilleures salade césar de la ville voire de l’Allemagne entière. J’ai beaucoup aimé la fraîcheur de nos tartares de thon, la douceur du filet de sandre au lait de coco et la gourmandise des frites de patate douce. Les prix sont corrects et pour les petites faims vous pourrez choisir des portions plus raisonnables pour les plats classiques de la carte. Voilà donc une belle adresse qui a été une jolie découverte de notre début de séjour.

Je reviendrai sur l’histoire et l’architecture de Leipzig mais il me fallait faire une parenthèse food concernant le restaurant Plate of Art du 29ème étage de la Panorama Tower (120m de haut), emblématique de la skyline de la ville.

PANORAMA TOWER – PLATE OF ART

Augustusplatz 9

29ème étage de la City Tower

01409 Leipzig, Allemagne

Avoir la ville à ses pieds en dînant est toujours une expérience grisante et encore plus quand la lumière du soir enveloppe les bâtiments d’un voile d’or.

Notre table était situé dans la partie Kapstadt avec vue sur le sud de la Ville. Des salles sont disposées tout autour du bâtiment. Au nord vous trouverez Saint Petersburg avec la vue sur Nikolaikirche and Marktplatz. A l’est vous trouverez la salle de restaurant Tokio avec vue sur Russische Kirche, rassi-Museum. A l’ouest la salle New-York vous accueille avec sa vue sur Neues Rathaus, Thomaskirche. Une belle expérience et une adresse à noter pour venir boire un verre au coucher du soleil. Les menus et les prix sont consultables en ligne par ici.

A côté de notre hôtel et sur Marktplatz nous avons pu dîner chez Weinstock.

WEINSTOCK

Markt 7

04109 Leipzig Allemagne

L’endroit a un petit côté désuet qui n’est pas déplaisant, il y a comme un esprit brasserie. La cuisine est classique, la clientèle locale, le service est très agréable. Les prix sont très corrects. Le menu 3 plats pour le soir est à 39 €. Mon entrée était très savoureuse : petites aumônières chèvre-poire, roquette fraîche et sauce crémeuse. Mon plat est une spécialité de Leipzig : l’Allerlei (un plat de légumes) accompagné d’une sauce crabe et d’écrevisses. Le vrai « Leipziger Allerlei » est proposé au menu au début de la saison des asperges après la réouverture de la pêche aux écrevisses. Et ça tombe bien car le début de la saison des asperges c’est en ce moment.

Le dernier jour nous avons pu découvrir quelques adresses grâce à un food tour mené tambour battant par Dorothea de l’agence eat-the-world.

Eat The World propose des visites gourmandes et historiques des quartiers de Leipzig. Le tour dure 3 heures et vous permet de découvrir 7 adresses (33€ par personne/dégustations comprises). Pour ce tour nous sommes retournées dans le Südvorstadt et le quartier de la musique (celui du B10). Nous avons découvert d’autres endroits également sur lesquels je pense revenir à l’occasion d’autres posts.

Les adresses de ce tour nous ont permis de découvrir des lieux dans lesquels nous n’aurions peut être pas mis les pied. Il ne nous serait pas venu à l’esprit de pousser la porte d’un restaurant italien ou cubain en Allemagne ,mais, à chaque fois nous avons rencontré des gens passionnés avec une histoire et une envie de faire découvrir leurs commerces comme Röskant (torréfaction cachée au fond de la cour d’une usine) et La Cosita (cuisine des Caraïbes).

RÖSKANT

Hohe Strasse 9-13

04107 Leipzig, Allemagne 

Le créateur de Röskant est Fredo, un ancien banquier reconverti en torréfacteur. D’ailleurs pour la petite histoire Röskant est un jeu de mot entre risky et rösten (qui veut dire torréfier en allemand). Avec sa machine Fredo torréfie 6kg de café par jour. Ici tout est fait avec amour et avec le respect du produit.

LA COSITA

Karl-Liebnecht-Strasse 89

04275 Leipzig

Cette adresse existe depuis 14 ans dans ce quartier, c’est Marco Gottas qui a ouvert la Cosita suite à un coup de coeur pour Cuba et sa culture. Il propose une cuisine des Caraïbes, Cubaine, Brésilienne, Bolivienne et Colombienne. Tout ici est fait maison des nachos aux croquettes de tapioca. Il y a également un salon pour les fumeurs de cigares. Dépaysement garanti.

Pour commencer je voulais donc mettre en avant quelques adresses leipzigoises, comme un mini city-guide, j’espère que cela vous aura donné envie d’en savoir plus.

Deux autres articles sont à suivre concernant Leipzig, alors stay tuned !!!!

Standard

6 thoughts on “Leipzig en quelques adresses

  1. Ce premier article donne définitivement envie d’en savoir plus! Très chouette ce concept Eat The World, en tant que ventre sur pattes, je ne peux qu’adhérer pleinement 😀

    • Cloporte says:

      Merci à toi de ta visite par ici Gaëlle. Quand je visite une ville je regarde toujours si il y a des concepts food tour, j’avais beaucoup aimé le food tour effectué à Barcelone, en dehors des sentiers battus et avec de petites adresses typiques, très peu touristiques.

    • Cloporte says:

      Vraiment une belle découverte que la ville de Leipzig, que de richesses historiques, géographiques, musicales, littéraires, j’ai hâte de finir mes prochains articles. Quant au cimetière je savais que cela allait te plaire amie taphophile. Belle journée

    • Cloporte says:

      Merci à toi Virginie 🙂 C’était vraiment un grand plaisir de partager ces moments avec toi. On reprend la route quand tu veux, je n’ai pas peur d’avaler des kilomètres à pied. Bon week-end

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *