Voyage Inde du Sud
Découverte-Voyage

Colorful India

Ce qui frappe au premier abord quand on arrive en Inde du Sud dans la province du Tamil Nadu ce sont les couleurs qui explosent en un feu d’artifice époustouflant.

En Inde du Sud de Madras à Cochin les couleurs éclaboussent , inondent les paysages de leurs tonalités épicées.
Je suis rentrée avant hier et je garde encore dans les yeux ces couleurs chatoyantes, cette chaleur dans les regards échangés, les mains serrées.

Sur la route de Covelong première découverte et explosion de couleurs dans un village de pêcheurs. Le lendemain à Kanchipuram (l’une des 7 villes Saintes de l’Inde) nous touchons avec émotion les peintures orangées du temple de Kailasanath dédié à Shiva , ces peintures sont effacées et on imagine avec tristesse que ces pigments vont s’effacer avec le temps qui passe. C’est aussi cela qui touche lors des visites, cette réalité que l’on reçoit en plein visage que de se dire et de constater que nous avons en face de nous des trésors qui s’évanouissent et se détériorent de jour en jour. Il y a des efforts de restauration, certes, mais le pays a tellement de richesses historiques et architecturales qu’il semble difficile voire impossible de tout préserver et maintenir en état.

A Mahabalipuram , site classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité, le bleu marine de la mer  du Golfe du Bengale contraste avec les ocres des Cinq Ratha, du Bas Relief  La Pénitence d’Arjuna et du Temple du Rivage balayé par les vents marins. C’est aussi non loin de là que trône fièrement la boule de beurre géante de Khrisna qui brille de son jaune doré sur toute la colline et se mélange aux rouges éclatants des tenues des femmes. La légende veut que le gourmand et farceur Krishna adorait le beurre et le « volait » souvent à ses amis les bergers. Partout où l’on regarde on fait face à de véritables tableaux à la composition parfaite.

A Pondichéry, ancien comptoir français, les façades grises des Ashrams (dont celui de Sri-Orobindo fleuri et inspirant) rythment la Ville Blanche aux plaques émaillées bleu gitane. Le long du front de mer la statue du Mahatma Gandhi veille sur la foule qui se promène tranquillement alors que le soir tombe doucement.

A Chidambaram, l’un des lieux de culte les plus anciens de l’Inde, le Temple de Nataraja représentant Shiva comprend 4 énormes gopurams bigarrés de 40 à 50 m de hauteur. Lors de notre visite le premier gopuram était entrain de se refaire une beauté à l’aide d’une palette de couleurs étourdissantes et éclatantes. Visiblement le travail de mise en couleurs devrait encore durer encore plus d’un an et demi.

Lorsque nous atteignons Tanjore, la fête de Pongal, l’une des plus importantes du Tamil Nadu, a débuté ,et, là aussi, c’est une débauche de couleurs, ne serait-ce que dans les poudres utilisées pour dessiner à main levée les kolams à même le sol devant les maisons pour souhaiter à chacun HAPPY PONGAL. Pongal c’est la fête des moissons qui se déroule sur 4 jours. Premier jour c’est bogi on brûle devant sa porte ce dont on ne se servira plus en cette nouvelle année, le deuxième jour on fait déborder le porridge sur le feu dans un petit caquelon pour célébrer l’abondance des moissons et on partage ce porridge de riz avec toute la famille, c’est aussi le moment de laver le Dieu Soleil, le Dieu qui donne vie et fertilité, le troisième jour on dessine sur les cornes des vaches et des taureaux et on leur attache un bouquet d’encens entre les cornes avant de leur faire faire le tour de la maison (cette tradition perdure seulement dans les campagnes profondes), et le dernier jour les familles se réunissent autour d’un grand pique nique festif.

A Tanjore, Capitale de la Dynastie Chola entre le Xéme et le XIVème siècle, le Temple Brihadishwara édifié par le Roi Raja Raja est aujourd’hui classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, il offre une façade aux ocres changeants. Cet édifice a la particularité d’avoir des murs avec des écrits, ces textes relatent toute l’histoire détaillée de la construction du Temple, ces derniers sont d’une inestimable richesse. Un immense Nandi-Taureau (la monture de Shiva) trône dans l’entrée du Temple sous un plafond d’un bleu profond et magnétique. Les ocres, les bleus, les jaunes se mélangent en une sarabande effrénée.

Arrêt le jour suivant à Kanadukathan et le Village Fantôme de Chettinad. Ce stop hors du temps et atypique donnera lieu à un prochain post donc je ne vous en dirai pas plus pour l’instant… Suspens 🙂 Avant notre arrivée à Kanadukathan nous faisons une halte dans un temple d’intouchables, le sanctuaire d’Aiyanar (dieu gardien des villages) à Namana Samudram. Des chevaux colorés sont disposés le long des chemins du sanctuaires, ce sont des offrandes de la part des villageois. Cet endroit situé dans un bois sacré est un lieu majestueux au décorum kitsch et intimidant.

Nouvelle explosion de couleurs le jour suivant au Marché aux Fleurs de Maduraï (Nectar des Dieux), il ne faut pas toucher les fleurs car elles sont destinées aux offrandes dans les Temples. Là aussi les échanges sont nombreux et plusieurs marchands m’offrent des roses en plus de leurs plus beaux sourires, le soleil ruisselle en une pluie d’or sur ces montagnes de fleurs fraîches. Nouveau Temple, nouveau spectacle : le Temple de Mînâkshî, avatar de Pârvatî, épouse de Shiva, avec ses 11 gopurams immenses, chargées de milliers de statues bariolées, les couleurs et l’or se volent la vedette. Le soir Shiva est transporté jusqu’à son épouse Pârvatî pour passer la nuit. Ce rituel quotidien régénère le bon équilibre et l’énergie de l’Univers.

Puis nous quittons la région du Tamil Nadu pour le Kérala. Le paysage et les couleurs changent, cet état de l’Inde du Sud très riche en eau a pour décor une végétation luxuriante et abondante. C’est aussi la région des danses Kathakali, de ses maquillages impressionnants (noir pour le démon, rouge pour la colère, vert pour le héros) et des ses coiffes XXL. Cette danse passe essentiellement par le mime, l’expression des yeux, des mimiques. C’est une avalanche de bleus, de verts, de noirs-bleus : verts des champs de riz, des plantations de thé, d’Hévéa, d’épices, noirs-bleus des eaux des backwaters, bleus du ciel, des barques, des linges qui sèchent au soleil. Le Kérala fera également l’objet d’un post particulier, j’y reviendrai donc rapidement sur le blog.

Ce pays est d’une richesse inestimable, d’une générosité incroyable, il offre des contrastes et des antinomies qui représentent une culture immense. Ce pays est unique, merveilleux, magique, magnétique, magnifique, difficile à cerner, difficile à comprendre et c’est cela qui fait toute son identité, toute sa particularité. Ce pays est une immense palette de couleurs, de lumières qui donnent envie de peindre des milliers de paysages, des milliers d’émotions.

Krishnasbutterbowlsouthindiamahabalipuram Krishnasbutterbowlsouthindiamahabalipuram PenitenceArjunaMahabalipuramPondichery kollam Flowermarketsouthindiamadurai SouthIndiaColors MarketMaduraiSouthIndiaColors PalaisTirumalaiMadurai SouthIndiaColorsWhereisthecrocodileSouthIndiaColors SouthIndiaColors SouthIndiaColorsTemple SouthIndiaColorskanadukathan kollamsouthindiacolorstamilnadu BricksSouthIndia BricksSouthIndia IndianColorsTempleKanchipuramekambaranathar SouthIndiaColorsTamilNadu SouthIndiaColorsTamilNadu SouthIndiaColorsTamilNaduCement IndiaColorsFlowerMarketMadurai IndiaColorsTamilNadu IndiaColorsTamilNadu DancePeriyarKathakaliSouthIndia SouthIndiaTempleBrihadishwaraIndiaColorsTamilNaduTempleToysIndiaColorsTamilNaduPowderKollamTamilNaduIndiaSouthColors MaduraiFishersVillageSouthIndiaColors SouthIndiaColorsMahabalipuramTemple SouthIndiaTempleNatarajaChidambaram SouthIndiaTempleNatarajaChidambaram IndiaColorsMahatmaGandhiPondichérySouthIndiaColorsPondichery IntouchablesTempleSouthIndiaAyanarNamanaSamudram IntouchablesTempleSouthIndiaAyanarNamanaSamudram IndianColorsSouthIndiaTamilNaduPeacokMaduraiSouthIndia SouthIndiaColorsTamilNadu SouthIndiaColorsTamilNadu SouthIndiaColorsKeralaRicePlantation SouthIndiaColorsKeralaTeaPlantation

 

Par défaut

19 réflexions sur “Colorful India

  1. Les couleurs sont effectivement remarquables, à la fois vives, éclatantes, pleines de vie, mais aussi de sens.
    Merci pour toutes ces explications et ces belles images !

  2. clochette dit :

    Je rêve littéralement de ce Pays, j ai le sentiment absurde mais tenace qu il y a quelque chose pour moi la bas. Ce pays me fascine et me terrifié à la fois… dans quelles conditions es tu partie, seule? Road trip? Avec un organisme ? Je suis vraiment preneuse de conseils et d infos si tu as le temps à l occasion ! Merci pour ça et merci pour encore pour BIG ! Bonne soirée !

    • Cloporte dit :

      Je comprends ce sentiment que tu ressens. Je suis partie dans la cadre d’un circuit organisé. J’ai été au Rajasthan en 2008 et ce voyage nous a tous marqué. Ma cousine avait organisé notre circuit, nous étions 5 avec un guide et un chauffeur. Notre guide (Digvidjay) était exceptionnel et nous a fait découvrir son pays avec une belle intelligence. Nous sommes toujours en contact avec lui depuis et nous nous rendrons très certainement à nouveau en Inde du Nord en sa compagnie en 2016.

    • Cloporte dit :

      Si tu le souhaites je t’écrirai un message plus complet par mail avec des infos plus complètes. Il ne faut pas que tu passes à côté d’un tel pays. De rien pour Big, j’espère qu’on va se régaler. Bonne Soirée à toi

  3. Ogier dit :

    MMMMMMMMMMMMMMMMMerci ……….
    de nous faire partager ces moments si intenses !!!!!
    Et comme tu le dis si bien c’est Magique, Magnifique ….
    Encore un gd gd MERCI Virg!!!!

    A très vite …..

  4. SR dit :

    A te lire je retrouve quelques sensations éprouvées, senties et ressenties au Rajasthan, l’Inde attire par ses couleurs, et son Ganesh!! Ca donne envie de découvrir l’Inde du sud, et surtout de retourner en Inde tout simplement. Bravo une fois de plus pour les belles prises de vue, et le texte nous fait partager les moments forts de vos visites. on attend le prochain post, tout aussi coloré, dans la grisaille actuelle ça fait du bien!

    • Cloporte dit :

      Connaissant ton esprit ouvert et curieux, je suis sûre que cette destination est pour toi Anthony. Au niveau musique aussi tu pourrais trouver des tas de sons susceptibles de te plaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *