Découverte-Voyage

Arty Leipzig

Comme promis nous voici de retour à Leipzig pour découvrir le côté plus alternatif de la ville. Avec Virginie, nous avons pris le pouls d’une cité dynamique, branchée, underground, artiste à travers trois lieux emblématiques : La Spinnerei, Tapetenwerk et Kunstkraftwerk. Cette énergie et cet esprit arty ont su nous surprendre et nous séduire.

J’aime les lieux ouverts à tous, à l’atmosphère conviviale et avec une âme, une histoire. Et c’est exactement ce que j’ai trouvé en arrivant à la Spinnerei. Dés notre sortie du tram nous sommes entraînées par un flot de gens, de familles se dirigeant vers l’entrée de l’ancienne usine de coton aux briques ocres. Pas de doute, nous sommes dans l’ancien quartier industriel de Leipzig : Plagwitz.

L’industrialisation a battu son plein au cours du 19ème siècle et au début du 20ème. En 1907, la Leipziger Baumwollspinnerei  (fondée en 1884) était la plus grosse usine de tissage de coton de l’Europe Continentale. A l’époque, le modèle architectural est le concept de la Ville-Usine, ainsi, on trouve aux abords du site de production, les logements, les parcs et les jardins d’enfants. A ce sujet,  on retrouve d’ailleurs à l’entrée du site dans la salle d’accueil Archivmassiv les souvenirs de l’âge d’or de la Spinnerei : archives, photos, machines, bobines de fil vides, coton à l’état brut…

Puis, avec la réunification de l’Allemagne, le changement des processus de production, certaines industries, devenues obsolètes, durent alors fermer leurs portes et licencier de nombreux employés. Les bâtiments emblématiques de ces usines restèrent alors en sommeil pendant des années.

En 1992, le complex se transforme en lieu de vie pour les artistes : peintres, musiciens, architectes, danseurs, designers. L’artiste-peintre Neo Rauch (à l’origine de la « Nouvelle Ecole de Leipzig ») est l’un des premiers à y avoir installer son atelier.

Trois fois par an (14 Janvier, 29/30 Avril, 15/16 Septembre 2017), la Spinnerei ouvre les portes de toutes ses galeries, nous avons eu la chance de pouvoir faire « Le Grand Tour de Printemps ». C’est l’un des sites de production et d’exposition les plus intéressants en matière d’art et de culture contemporains en Europe.

Il compte aujourd’hui 14 galeries. Le site est très animé, il est possible de faire des visites guidées, de participer à des ateliers, de profiter du soleil à la terrasse des cafés, de boire une bière au pied d’une ancienne cheminée. On pourrait passer des heures à s’inspirer en laissant traîner son regard sur les oeuvres exposées dans les galeries, à s’imprégner des ambiances décalées et surprenantes du Hall 14. Qu’il est stimulant de se sentir porté par cette belle énergie, que j’aime ces lieux où tout se mélange dans une atmosphère fraîche et unique.

Non loin de la Spinnerei d’autres expériences artistiques nous attendent à la Kunstkraftwerk. Le site a été restauré il y a peu. Au programme, Hundertwasser Expérience : une plongée dans l’univers coloré des oeuvres du peintre architecte Friedensreich Hundertwasser. Le groupement artistique Immersive Art Factory dirigé par l’Italien Gianfranco Iannuzzi a pris possession de l’ancienne centrale thermique et vous plonge presque littéralement dans l’univers tourbillonnant du peintre autrichien à l’aide de projection sur les murs, le sol et le plafond de l’ancienne salle des machines.

Les ambiances sonores et visuelles enveloppantes vous emmènent dans un voyage hors du temps assez grisant. Vous pourrez aussi découvrir Werk In Progress, un dialogue entre l’archéologie du lieu et l’art contemporain afin de rappeler aux visiteurs qu’il s’agit ici d’une ancienne centrale thermique. L’art permet de proposer de nouvelles options, de nouvelles histoires sans oublier pour autant le passé du lieu, ce dernier joue son rôle à part entière.

Entre Plagwitz et Lindenau, notre attention a été attirée par un autre espace dédié aux artistes, peintres, créateurs et designers  : Tapetenwerk. Il s’agit d’une ancienne usine de papier peint, fondée en 1873 par R. Langhammer. Ici aussi vous trouverez de nombreuses galeries, des expositions et également des ateliers ouverts à tous. Vous trouverez un café avec une magnifique terrasse au fond de la cour. Nous aurions bien aimé nous y arrêter pour profiter du soleil couchant en sirotant un café avec une part de tarte mais nous n’en avons pas eu le temps. En effet il était déjà tard et d’autres découvertes nocturnes nous attendaient à l’autre bout de la ville, décidément, Leipzig/Artpzig/Hypezig est une destination aux multiples facettes, pleine de surprises.

SPINNEREI

Spinneraistr. 7

04179 Leipzig, Allemagne

Ouvert du mardi au samedi de 11h00 à 18h00

Tram 14 depuis Augustusplatz jusqu’à Plagwitz

Tours guidés de la Spinnerei toutes les heures les vendredis et samedis au prix de 11€/adulte

Réservations et renseignements : archivmassiv@spinnerei.de

 

TAPETENWERK

Lützner Strasse 91

04177 Leipzig

Ouvert du Mardi au Dimanche de 10h00 à 18h00

KUNSTKRAFTWERK

Saafelder Strasse 8b

04179 Leipzig, Allemagne

Ouvert du Mardi au Dimanche de 10h00 à 18h00

Entrée payante 7,50€/adulte – 20€ pour une famille 2 adultes/2 enfants

Standard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *